La fermeté : une nécessité pour interagir avec le cheval

coaching-la-fermete

En lisant cet article, vous comprendrez pourquoi « apprendre à être ferme » aurait permis à cette jument de ne pas rester coincée dans la fenêtre d’un box. Heureusement, elle a survécu mais cela aurait pu lui être fatal.

Cet article parle de la différence subtile entre l’agressivité et la fermeté.
C’est un des premiers éléments théoriques de la méthode Parelli qui m’a le plus touchée.*
A mes débuts dans la méthode, et encore quelquefois, je me suis rendue compte que je n’étais pas assez ferme, ou que je l’étais trop. Trouver le juste milieu a été plus que nécessaire parce que ma jument Shadow se mettait régulièrement en danger. Je devais apprendre plus vite !
Elle se cabrait jusqu’à presque se retourner, se cognait, se coinçait dans des endroits exigus, sortait du van en sautant, « tirait au renard », elle a même mis sa vie en danger lorsqu’un jour en novembre 2017, elle a sauté par la fenêtre d’un box et y est restée coincée près de 2 heures.
Elle s’est mise en danger encore une fois et cette fois-ci, c’était la fois de trop, le déclic, le choc, le début des prises de conscience.
C’était ma responsabilité de ne pas la laisser aller aussi loin, ma responsabilité de « leader ».

Être ferme est vital pour notre crédibilité auprès du cheval

En effet, le cheval teste le leadership par des micro-mouvements en permanence. Ce jour là, je n’ai pas vu ces mouvements à temps.
A chaque fois qu’elle me teste en me faisant bouger, ou en ne faisant pas ce que je propose, c’est une façon pour elle de vérifier mon positionnement. Les chevaux font des tests, des jeux de positionnement qui leur permettent d’identifier qui est le « leader » c’est à dire qui est digne de confiance et de respect à leurs yeux pour assurer leur survie.
Ce jour là, voyant, grâce à ces micro-tests, que je n’étais pas crédible, elle a pu me détrôner très facilement de ma position de leader, choisissant de faire confiance à son propre instinct pour assurer sa survie. Elle a donc fait son choix : sauter par la fenêtre du box devant mes yeux pour survivre.

La tête et les antérieurs sont passés, elle est restée bloquée dans son élan par les hanches, mes mains au niveau de sa tête pendante, tâchées de sang, elle saigne et se débat mais est impuissante à sortir de cette situation.
L’intervention d’une vingtaine de personnes, des pompiers et du vétérinaire la sauvera.

Les tests de leadership auxquels nous exposent les chevaux en permanence ne leur servent pas seulement à vérifier notre crédibilité, ils nous permettent également d’apprendre à ne pas mettre le cheval et nous-mêmes en danger. Etre crédible en adoptant une attitude de « leader » est une nécessité quand on interagit avec un animal de proie comme le cheval. Notre fermeté est sa sécurité.

Attention de bien comprendre la subtilité de la fermeté car c’est bien différent de la punition, de la force ou de l’intimidation !

coaching-la-fermete

Extrait de la méthode Parelli Natural Horsemanship
L’agressivité vs. la fermeté
Agressif” a pour synonymes, force, défiant, contraint. “Ferme” a pour synonymes, captivant, confiant, positif et encourageant.
C’est agressif d’utiliser de la force, de l’intimidation, de la punition, ou de la vengeance quand on éduque ou quand on corrige un cheval. Le cheval reste sans aucune possibilité de penser ou de comprendre ce qu’il se passe, et cela peut le rendre peureux, défensif, et même le rendre bagarreur.
La fermeté, c’est lorsque vous êtes ferme sans être en colère ou méchant. Au lieu de punir et de forcer le cheval, vous établissez des limites, vous égalez son énergie, vous attendez que le cheval change d’avis, ou bien vous rendez son idée inconfortable jusqu’à ce qu’il vous voit comme point de soulagement, de redirection ou de sécurité.
Etre ferme signifie que vous êtes quelque part entre être agressif et être une mauviette. C’est être à l’extrême milieu de la route. Il faut maîtriser ses propres émotions, avoir du self-control, un résultat clair et, pour certains, beaucoup de développement personnel !”

Chaque cheval teste l‘humain, c’est instinctif

Certains sont plus impressionnants que d’autres.
Shadow est devenue une de mes « juments-coachs », elle prend sa place de « testeuse » pour les humains très à cœur. Elle est volontaire, précise et patiente dans sa mission. Elle est aussi dressée et disponible pour le faire à mes côtés car nous savons toutes deux que sa sécurité est ma priorité. En effet, dans notre centre de formation où tout est pensé pour une vie de troupeau équilibrée et apaisée, il est possible qu’elle se sente parfois en insécurité. Et tout ce qui compte pour moi, c’est son ressenti. Si elle se sent en insécurité, je le considère comme un fait même si de mon point de vue, elle n’est pas en danger. J’agis pour lui rappeler que je suis présente et que je la protège, que j’ai la situation en main afin qu’elle puisse être entendue et rassurée.
Plus aucune situation extrême ne se présente car tout est compris à temps et devient alors une situation pédagogique, très enrichissante pour les personnes en coaching et en formation. Elles ont alors le privilège de voir, de tester et d’analyser l’impact et les résultats de l’attitude du « leader ». Je me souviens d’une phrase de mon enfance disant «  les actes valent 1000 mots ».

Et si nous pouvions faire le lien de « cet apprentissage sur la fermeté » dans les relations humaines ?
Cela nous aiderait-il à comprendre l’intérêt de ne pas agir sous la colère,  punir, forcer, intimider l’autre ?

*La méthode Parelli ou plus précisément Parelli Natural Horsemanship est la méthode que je pratique pour interagir avec les chevaux-coachs dans mon activité. Cette méthode permet d’instaurer une relation de partenariat avec le cheval et enseigne aux humains à s’adapter au langage du cheval

2 réponses
  1. Wh6DSf
    Wh6DSf dit :

    557394 983294 Its hard to discover knowledgeable individuals on this topic, but you sound like you know what youre talking about! Thanks 59573

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *