Les quatre vérités cachées

Sur la santé des entrepreneurs

coach-les-quatres-verites

Cet article vous permettra de mieux comprendre pourquoi les entrepreneurs souffrent en silence.

Un sujet innovant :

  • Lever un tabou dans notre société.
  • Favoriser l’entraide et le lien humain.
  • Etre plus conscient de l’environnement dans lequel peut évoluer un entrepreneur.

Un chef d‘entreprise n’est pas un surhomme !

Il lui arrive d’avoir, comme tout le monde, des problèmes de santé. Et pourtant ! Honte, culpabilité …
Dans le milieu de l’entrepreneuriat, le sujet de la santé est tabou.

Olivier Torrès dans son livre La Santé du dirigeant, indique même que « Malgré plus de 20 millions d’entreprises en Europe, il y a plus de statistiques sur la santé des baleines bleues que sur celle des entrepreneurs ». Cette « boutade » n’est qu’une invitation à prendre conscience de ces lacunes, qu’il faut combler, ajoute t’il.

Mais pourquoi cela nous concerne tous ?

Car c’est l’absence de considération, voire l’animosité de notre société à l’égard des entrepreneurs qui les poussent à se cacher. Parler de ce sujet favorise la prise de conscience et l’entraide entre pairs, outre les niveaux sociaux ou les fonctions.

1. L’épuisement professionnel

La vérité cachée N°1 sur la santé des entrepreneurs

Cette 1ère vérité est la plus importante à comprendre et connaître. Tel un capitaine à la barre de son navire, un entrepreneur tient le cap, quelles que soient les circonstances, jusqu’à faire de sa santé un sujet secondaire.

Contribuons ensemble à lever ce tabou pour :

  • Agir en prévention avant le burn out de l’entrepreneur, voire le suicide.
  • Eviter les conséquences néfastes sur l’activité de l’entreprise.
  • Soutenir et encourager les entrepreneurs à travailler plus intelligemment et non plus durement.

L’épuisement professionnel (ou burn out) n’est pas réservé aux salariés. Des entrepreneurs craquent, souvent en silence, de peur d’alerter inutilement leur famille, leurs salariés, leur partenaires, leurs clients ou leurs banquiers. Même pour ceux qui sont installés depuis une dizaine d’années, il n’est pas rare d’entendre « je m’investis d’arrache pied, je travaille 12 heures par jour et si j’enlève mes frais, il me reste à peine l’équivalent de 1000€. Heureusement que ma femme (ou mon mari) est salarié.e, cela nous permet de survivre. » Les heures de travail s’accumulent, et les résultats obtenus ne sont pas toujours ceux escomptés. En plus de son savoir faire, l’entrepreneur doit chapeauter les opérations courantes, l’administratif, l’effort commercial et marketing, voire les assumer ! Dans une étude Opinionway pour la fondation MMA entrepreneurs du futur, plus de 55% des sondés dénoncent les journées de plus en plus stressantes, les exploitants agricoles et les dirigeants de TPE/PME sont les plus touchés. La descente aux enfers, lors d’un dépôt de bilan par exemple, peut même conduire au suicide, réalité méconnue du grand public et des médias.

« La santé de l’entrepreneur influence celle de l’entreprise. » Olivier Torres

coach-les-quatres-verites
coach-les-quatres-verites

2. Le stress

La vérité cachée N°2 sur la santé des entrepreneurs

Le STRESS est la principale cause de mauvaise santé des entrepreneurs. Même choisi, le stress est nocif !

Contribuons ensemble à lever ce tabou pour :

  • Permettre aux entrepreneurs de prendre conscience que meilleure leur gestion du stress est, meilleure est leur santé.
  • Célébrer et encourager chaque petite victoire.
  • Nourrir l’esprit d’optimisme.

Le stress de l’entrepreneur est parfois conscient, parfois non. Il peut aussi être subi ou choisi. Un stress choisi est vu comme un challenge et génère de la satisfaction au travail mais il est tout aussi pathogène. « il n’y a pas de bon stress » insiste la psychologue Charlotte Moysan. Le stress touche tous les chefs d’entreprise, que ce soit à cause de problème de trésorerie, de problèmes humains (conflits, absences, démissions …) ou d’une baisse d’activité. Les causes de ce stress sont multiples, il peut s’agir d’un problème avec un salarié, d’un conflit avec un fournisseur ou avec un client, de la pression de la concurrence, d’un problème de production ou de qualité, d’une tension avec un associé, de problèmes administratifs, fiscaux, juridiques, d’impayés, de trésorerie, de casse ou de vol de matériel ou encore de conflits entre les valeurs du dirigeants et les choix stratégiques à adopter. Amarok est le 1er observatoire scientifique de la santé du dirigeant, il a créé le stressomètre entrepreneurial. A contrario, il a établi le satisfactomètre entrepreneurial pour donner des clés concrètes à ce fléau peu expliqué.

« Seuls 8% des entrepreneurs interrogés ont été arrêtés par leur médecin lors des 12 derniers mois. 47% estiment que cet arrêt aurait eu un impact négatif sur leur société. »

Enquête menée par la fondation MMA, Entrepreneur du futur

3. L’hygiène de vie

La vérité cachée N°3 sur la santé des entrepreneurs

L’hygiène de vie de l’entrepreneur est primordiale, elle est pourtant directement influencée par le stress et relayée après les problématiques courantes de la vie de l’entreprise.

Contribuons ensemble à lever ce tabou pour :

  • Comprendre l’impact de l’hygiène de vie de l’entrepreneur sur sa santé et celle de l’entreprise.
  • Alerter les pratiques néfastes.
  • Soutenir et encourager les pratiques de bien-être et les indicateurs de bienveillance.

En effet, si l’entreprise nécessite un Business Plan, un entrepreneur a besoin d’un « bien-être plan ». Alors que le Business Plan est basé sur le « faire », le chiffre d’affaires et les indicateurs de performance, le Bien être Plan est lui basé sur « l’être », le « curriculum vital » et les indicateurs de bienveillance. L’hygiène de vie est alors une variable déterminante. Force est de constater que les données dont on dispose sur l’IMC (Indice de Masse Corporelle) des catégories professionnelles des travailleurs indépendants révèlent une tendance au surpoids. De même, autre point sensible: le manque de sommeil. Sur une année, les entrepreneurs comptent en moyennent 200 heures en moins à leur compteur. Leur spécialité : se lever le plus tôt possible et se coucher le plus tard possible pour être certains de pouvoir assurer sur tous les fronts. Il en est de même pour les pratiques alimentaires et sportives, négliger l’alimentation et l’exercice physique au profit du temps, de la charge de réflexion et de préparation gagnés. A la longue, la fatigue et l’irritabilité s’installent et rognent les résistances, les capacités de création et d’anticipation malgré l’image qui leur colle à la peau où le « chef » se doit de ne montrer aucune faille !

« Un esprit sain dans un corps sain. »

coach-les-quatres-verites
coach-les-quatres-verites

4. L’isolement

La vérité cachée N°4 sur la santé des entrepreneurs

L’isolement de l’entrepreneur est une réalité à ne pas négliger. Participer au « non-isolement » de l’entrepreneur pourrait être l’acte de prévention ultime sur sa santé.

Contribuons ensemble à lever ce tabou pour :

  • Agir avant les problèmes de santé irréversibles.
  • Favoriser et encourager l’entraide, les réseaux et l’accompagnement des entrepreneurs.
  • Permettre à l’entrepreneur de s’entourer de personnes qui souhaitent sa réussite.

Les conditions de travail de certains entrepreneurs indépendants sont fragilisantes et parfois précaires. Ça dérangera même certains de parler de cette souffrance d’isolement car écrire à ce sujet entache l’image qu’ils souhaitent protéger, l’image de leaders, de « winners », de battants, de gagnants … Alors ne nous leurrons pas, oui, entreprendre ce n’est pas que mauvais pour la santé, pour certains c’est même un acte libératoire. Mais lorsque les difficultés s’entassent, que l’épuisement s’affirme, que la gestion du stress s’affaiblit et que l’hygiène de vie est relayée au second plan, c’est aussi le signe et la conséquence d’un sentiment de solitude face à ces épreuves, d’un manque de soutien ou de rapprochement avec des personnes expérimentées ou des pairs pouvant prévenir avant un impact sur la santé. L’entrepreneur minimise souvent ses difficultés pour rester alerte et optimiste. Au même titre que les sportifs de haut niveau, pourquoi les entrepreneurs soumis à de rudes épreuves physiques et psychologiques ne seraient-ils pas équipés d’un staff médical de la sorte ?

« La solitude vivifie, l’isolement tue. » Joseph Roux

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *